Select Page

Kiffe ta life à Yellowknife

03/01/2017

Français

Au Canada depuis quatre mois, voilà enfin un peu de nouvelles. Je vis à Montréal, où je me plais pas mal du tout ! Après la période des fêtes en Australie à 30 degrés, me voici deux ans plus tard à Yellowknife dans le territoire du nord ouest canadien, pour tester le froid, le vrai. Ici on parle de -30 avec un ressenti de -40 à -45. Après trois avions depuis Montréal, j’arrive à l’aéroport avec un peu de retard. Direction le B&B dans lequel je vais être volontaire en échange du gîte et du couvert.

Premier lever, avant le soleil : il se lève ici à 10h pour se coucher à 15h. Les journées sont courtes l’hiver, voire inexistantes en janvier ; mais l’inverse se produit en été.  Je rencontre Lona à qui appartient le B&B ainsi que Amin et Mathieu tous deux volontaires français. Le premier travail que je dois faire est de déneiger l’accès au B&B et à la maison, je comprends que la tâche devra être effectuée assez fréquemment. Malgré les températures extrêmement basses ce n’est pas un problème.

Premier jour de travail, on prépare et apporte le petit déjeuner pour les clients du B&B et on prépare une chambre pour des clients qui arriveront ce soir. Ensuite direction Fairchild, une maison qui appartient à Lona et qu’elle loue, dans laquelle nous devons faire le ménage et stocker des meubles de temps en temps. A part le ménage et les chambres, on fait de la rénovation dans la maison. On propose notre aide à l’office de tourisme qui de temps en temps nous donne des petites choses à faire, mais on a de moins en moins de choses à faire au fil du temps et les activités à Yellowknife ne sont pas légion. La vie dans le B&B offre la possibilité de rencontrer des personnes qui viennent de partout à travers le monde, il y a surtout des asiatiques et des océaniens.

Pour ce qui est de Noël, on a eu droit à un réveillon avec deux hong-kongaises et le lendemain un déjeuner assez copieux -je dois le dire- avec un australien. C’était super sympa et intéressant d’apprendre comment cette période est vécue dans chaque culture. Pour la nouvelle année, Amin, Mathieu et moi étions invités par la gérante de l’office de tourisme, Tracy, pour réveillonner. Avant, nous sommes passé voir le feu d’artifice. A noter : l’aurore boréale en arrière plan ! Réveillon simple et efficace. J’ai eu le plaisir de faire des randonnées magnifiques, le plaisir de faire du chien de traîneau, le chance de voir des aurores boréales !

Comme je le disais, étant donné tout le temps que nous offre le peu de travail que l’on a à faire pour Lona, on en profite pour voir les alentours. Les soirées étant réservées à écumer les bars de la ville et leurs tables de billard, on profite des heures où le soleil est levé pour se balader un peu. La traversée de Frame Lake pour aller au centre ville est super agréable surtout au coucher du soleil, même combat pour celle de Range Lake qui se situe plus près du B&B.

On a pu visiter le musée qui raconte comment vivaient les premières nations et qui nous en dit un peu plus sur les animaux, surtout comment ils arrivaient à survivre sur ce territoire plutôt hostile. Je retiendrais de notre balade au Hidden Lake, la cascade Cameron Falls gelée, ainsi le fait qu’Amin a réussi à casser la glace de la rivière pour se retrouver avec de l’eau gelée jusqu’à mi-mollet. Ce qui nous a fait rebrousser chemin un peu plus tôt que prévu, étant donné la température de l’eau et la température extérieure on ne voulait pas prendre de risque. Ayant accès à une voiture grâce à la générosité de Lona, on en a profité pour emprunter le début de la Ice road qui ouvre en Janvier pour tester nos connaissances en dérapages. A noter que j’ai presque réussi à faire un tour complet.

Le chien de traîneau, c’était une superbe expérience ! Impressionnant de voir la force que les chiens ont. La température était assez haute ce jour-là, -15, le froid ressenti avec la vitesse était presque agréable. Je me suis vraiment régalé en regardant le paysage magnifique qui s’offrait à moi dans un silence de cathédrale ! Pour ce qui est des aurores boréales c’est vraiment magnifique. Elles peuvent être vertes, violettes, roses, elles peuvent être d’humeur dansante aussi certains soirs. J’ai eu l’occasion d’en voir plusieurs fois, les voir danser est vraiment quelque chose de magique ! Avec Amin et Mathieu, nous avons, un soir, pris la voiture pour trouver des endroits où il y a peu ou pas de pollution lumineuse pour pouvoir admirer encore plus ce phénomène, c’était féerique ! Il me reste encore une petite semaine à Yellowknife avant de retrouver ma vie montréalaise et de commencer la deuxième session d’étude.

English

Some news from Canada, in which I am since four months. I’m living in Montreal, which is a city I enjoy really much! After Christmas time in Australia with 30 degrees, here I am now, two years later, in the northwestern territory of Canada facing real cold. Temperature here is about -30°C, and feels like -40°C. After taking three planes from Montreal I finally landed in Yellowknife with a bit of a delay. I got straight to the B&B where I will be volunteering in exchange of both food and bed.

On the first day I woke up before the sun and it’s going to be like that during all my stay. The sun rises around 10am and sets about 15pm. Days are really short in winter but very long-lasting during summer. I met Lona, owner of the B&B alongside Amin and Mathieu both French voluntaries like me. The first job we have to do is to take the snow off the pathway, seems it is almost going to be a daily task for us. Even if it’s really cold it’s not a big deal, we got used to it really quickly.

First day of work: we cook and bring the breakfast for the B&B’s guests and set up the second room for the ones who will come tonight. Next, we are going to Fairchild, where Lona owns a house she rents, in which we have to do the cleaning and stock some furniture. Apart from the cleaning and setting up rooms, we are also undertaking some renovations in the house. We also offered our help to the visitor centre but they give us less and less to do day after day. Overall, there is not much to do in Yellowknife.

Life in B&Bs offers possibilities to meet a lot of different people and cultures. In this one most of the guests come from Asia and Oceania. For Christmas, we had a little dinner at midnight with two girls from Hong-Kong and the next day we had a big meal with an Australian guest. It is always very interesting to learn how the others cultures enjoy the Christmas period. For New Year’s Eve, Amin, Mathieu and I went to have dinner with Tracy, the manager of the visitor centre. Just before that, we watched the fireworks along with the northern light (aurora borealis) in the background meaning a simple, still efficient New Year’s Eve!

I got the pleasure to do some awesome hikes and the pleasure too to do some dog sledding and the chance to see some more northern lights! As I was saying, given the little amount of work we have to do for Lona we have plenty of time to visit Yellowknife’s surroundings. Nights are almost exclusively dedicated to pubs and their pool tables. We take the benefit of the hours of sunlight to hike around. Crossing of Frame and Range lakes during the sunset is really magnificent. We also enjoyed the museum, where they explain the lives of the first nations and the animals you may encounter and how they survive in this rough part of Canada. I will remember us hiking to Hidden Lake, the frozen waterfall of Cameron Falls and how Amin broke the ice of the frozen river leading his leg to be soaking wet by -30 degrees, thus we had no choice but to go back to the car, we wouldn’t take any chances. Lona’s generosity gave us access to a car we took to the ice-road which is open from January to March in order to evaluate our skills in skidding. To be noticed: I almost made a full circle.

Dog sledding was a wonderful experience! What really impresses me is the strength of the dogs. That day was a quiet and warm day, about -15°C; feeling the cold induced by the speed was almost pleasant. I really enjoyed the magnificent landscapes presented to me with the silence of a cathedral. What can I say about the northern lights except that they are just truly amazing! They can be green, purple or pink, they can also be in dancing moods some nights. I got the chance to see them at different times, when lights dance it’s really amazing! With Amin and Mathieu we searched for the best spot that had the less of light pollution in order to admire this phenomena, it was magical!

I’m still in Yellowknife for a few days and will be back in Montreal for the second session of my study.

Cheers

Kiss Kiss Bang Bang