Select Page

La ferme du bonheur

01/11/2014

Français

Et me voilà fermier depuis deux semaines, j’ai pris mes marques et je commence à comprendre un peu mieux l’accent de mes hôtes. Comme vous pouvez le voir sur les photos je m’amuse comme un fou : le travail n’est pas très épanouissant, mais le fait de devoir communiquer en anglais rajoute un peu de piment. J’ai l’impression de tout redécouvrir, j’essaie de poser pas mal de question, ce n’est pas facile mais la mayonnaise commence à prendre.

Je me suis fait au menu végétarien, faut dire qu’Annette cuisine super bien, et nous avons beaucoup de choses variées, je me régale à tous les repas. J’ai eu la chance de conduire une voiture pour la première fois, le plus impressionnant n’est pas de conduire de l’autre côté de la route mais de devoir tout inverser : quand on regarde notre angle mort, quand on s’insère sur un rond point, etc.

La grande nouvelle reste que j’ai trouvé la meilleure place sur le tracteur !

English

I’ve been a farmer for the last 2 weeks already, now. I’m getting the hang of things and I start to get used to the accent of my host. As you can see I have lots of fun, the job is not really intellectual but I have to speak in English which makes it a bit more challenging. I have the feeling that I’m discovering load of things. I try to ask a lot and things are starting to get easy.

I am now used to vegetarian food, thanks to Annette who cooked very well and also a large variety food, I enjoyed every single meal. I drove a car for the first time. As you know (or maybe not) Australians drive on the left side of the road but that was not the most difficult part. What was harder was to inverse everything like looking in the right direction for the blind spot and when you launch yourself into a roundabout…

Ultimately I found it best to sit on the tractor!

Cheers

Kiss Kiss Bang Bang