Toronto

19/05/2019

Français

Petit arrêt sur mon week-end à Toronto. Je continue de découvrir le Canada et petit à petit j’en fais le tour. J’avais déjà eu l’occasion de passer par Toronto pour certaines escales en bus ou par avion mais, dans mes souvenirs, je n’y avais jamais passé plus de deux heures.

Cette fois-ci j’y ai passé trois jours, j’ai trouvé un hôte grâce au site Couchsurfing, je séjournais donc chez Ben. Il y avait aussi un autre voyageur, Lennart, qui sillonnait le Canada. Ce qui est assez drôle, c’est que l’appartement de Ben était un studio où il a l’habitude de vivre seul et on s’est retrouvé à trois inconnus vivant de ce studio comme trois bons amis qui rendraient visite à l’un d’eux pour un week-end très enrichissant.

Je suis arrivé vendredi soir chez Ben. À peine quinze minutes de conversation, et il m’invitait déjà le lendemain soir voir l’orchestre symphonique de Toronto où il chante dans les chœurs. Ayant commencé récemment à apprendre à jouer de la trompette, ça m’a enchanté !

Le lendemain, premier tour dans la ville avec Lennart. Dans mon souvenir, il a plu toute la journée, nous avons donc décidé, après un petit déjeuner copieux, et donc apprécié, de nous diriger vers le musée des beaux-arts où nous avons passé l’après-midi à découvrir de superbes œuvres. J’ai particulièrement aimé les peintures du Groupe des Sept, groupe de peintres formés au début du vingtième siècle qui peignait essentiellement des paysages canadiens. Ça m’a rappelé les photos que je prends pendant mes voyages.

Nous nous sommes ensuite séparés avec Lennart. J’ai continué à déambuler dans la ville pour la découvrir dans ses moindres détails. Toronto a été une ville très industrielle, on assiste donc à un choc en deux types de constructions, entre briques rouges et baies vitrées. J’ai trouvé cette association particulièrement intéressante.

Après cette marche, je me suis dirigé vers le Roy Thomson Hall où j’avais rendez-vous avec Ben et Lennart pour assister à la prestation de Ben et de l’orchestre symphonique de Toronto pour le samedi saint. C’était la première fois que j’assistais à un concert avec autant d’instruments, je trouve ça impressionnant qu’ils arrivent à jouer ensemble en parfaite harmonie.

Le jour suivant, j’ai fait l’une de mes activitées favorites : me perdre dans la ville. J’ai marché toute la journée dans Toronto, entrant dans des boutiques ici et là ou bien m’arrêtant pour casser la croûte. J’ai aimé marcher le long du lac. J’ai particulièrement apprécié me promener dans l’Habourfront Centre entres galeries et ateliers d’artistes et, au Boxcar Social bar, j’ai pu apprécier une bière avec vue.

J’avais ensuite rendez-vous avec Ben et Lennart pour dîner. On avait rendez-vous au wvrst, aucune faute de frappe. C’était très sympa. J’ai eu la chance de goûter de la bière à l’ananas avant de renverser la totalité de mon verre. Ensuite Ben m’a montré quelques autres endroits forts sympathiques dans la ville.

Le lendemain, avec Lennart, nous sommes allés prendre le ferry pour nous rendre sur les îles de Toronto. Le temps était radieux on en a donc profité pour marcher le long des îles et prendre de jolies photos. Un dernier petit tour dans la ville et c’est déjà la fin du week-end pour moi, retour en bus à Montréal. Belle découverte de Toronto. Y vivre ? Pourquoi pas.

English

Let’s talk about my trip to Toronto. I continue to discover Canada, step by step I’ll see it all. I had already made some stops in Toronto but never more than two hours.

This time I spent three days in the city, I found a host via the website Couchsurfing, so I was living in Ben’s house. Ben was hosting another surfer, Lennart, who was traveling around Canada. The funny part is that we were three strangers who shared a one-room apartment and lived like great friends do when they visit each other.

So I made my way to Ben’s house on Friday night. After a fifteen minute conversation he already offered me a ticket for the Toronto Symphony Orchestra, in which he sings as part of the choir, for the following day. I just started trumpet a few months ago so I really was delighted.

On Saturday, which was a rainy day, we decided with Lennart to start with a big breakfast, which is always a good start, afterwards we made our way to the Art gallery of Ontario where we spent our afternoon looking some great art. I mostly liked the painting of the Group of Seven, a group of painter formed in the early twentieth century who essentially painted Canadian landscapes. That remembered to me the pictures I take throughout my trips.

After the gallery, we parted each his way with Lennart. I spent the rest of the afternoon around the city to get its spirit. Toronto was an industrial city back in the days, so there is a really interesting conflict between red bricks and window walls. The kind of conflict I do like.

Then, I made my way to the Roy Thomson Hall where Ben and Lennart were waiting for me to go to the concert and we listen to Ben and the Toronto Symphony Orchestra for the Holy Saturday. That was the first time I saw so many instruments at the same time, I was really impressed with how they all manage to play in such perfect harmony.

On Sunday, I just did what I like the most when I discover a new city: just to get lost in Toronto. I walked all day long looking at some shops and stopped from time to time to eat. I enjoyed the time I spent walking along the lake. I found the Harbourfront Centre a really good place to chill between galleries and workshops, you definitely have to try the craft beer at the Boxcar Social bar.

With Ben and Lennart, we met for dinner at the wvrst restaurant, no typo here. Such a good place to hang out. I tried beer with pineapple flavoring, I really liked it even if almost all of my drink finished on the floor. Afterward Ben showed me other nice places in Toronto.

For my last day, Toronto decided to be sunny, so with Lennart, we decided to take the ferry to go on Toronto’s islands. With all the sunlight it was a perfect day to wander around and to take pictures. A last little tour around the city and it was already the end of the weekend, back to Montréal by bus. A nice city I discovered. To live there? Why not.

Cheers

Kiss Kiss Bang Bang